Le coup de coeur de mai à venir découvrir…

Dans les pas du fils ….

 

Un témoignage bouleversant entre un  père et son fils.
Un voyage initiatique au Kirghistan, l’un pour trouver sa place de père , l’autre pour sortir d’une spirale drogue -violence.  

Un livre de la médiathèque du Cher à disposition à Herry parmi 745 autres livres , documentaires , CD et  DVD  prêtés gratuitement .

Découvrez les coups de coeur de nos bénévoles

Coup de coeur de Brigitte

Histoire d’une mouette et d’un chat qui lui apprit à voler de Luis Sepùlveda

Zorbas le gros chat noir a promis à la mouette qui est venue mourir sur son balcon de couver son dernier œuf,de protéger le poussin et de lui apprendre à voler ….

Plein de poésie et d humour ce conte est une leçon de vol à partager entre toutes les générations

 

 

Cassandre et 2030 de Magali Guyot

Magali est une jeune auteure, originaire d’Herry .
Pendant le premier confinement elle a offert à la médiathèque d’Herry deux de ses romans.

Cassandre est très plaisant à lire , Magali a situé l’intrigue dans notre région.

2030 est un peu différent mais tout aussi intéressant , plutôt science- fiction et encore peut être pas tant que ça ….

Venez les découvrir à la médiathèque….

Une découverte surprenante…

Des fouilles archéologiques sur la commune d’Herry ont permis de faire des découvertes surprenantes, notamment lorsque la Loire est très basse. Un sarcophage et six meules attestant d’une activité importante et datant de l’époque mérovingienne ont été mis à jour.

L’équipe des chercheurs a écrit dans la revue : La Loire et ses terroirs n°105 .

Cette revue est disponible à la médiathèque , si votre curiosité est aiguisée.

N hésitez pas à venir …

Les coups de coeur de nos bénévoles…

 Coup de coeur de Joëlle

          Une rose seule de Muriel Barbery

 Rose arrive au Japon car son père, qu’elle n’a jamais connu, est mort en laissant une lettre et un testament l’invitant à découvrir, via son assistant, un itinéraire semé de temples et de jardins

La description des paysages très poétique et des senteurs évoquées arrivent, grâce à notre imaginaire, à être ressentis ;

C’est aussi la métamorphose d’une femme botaniste qui se sentait seule, mal dans sa peau et qui va découvrir sa beauté dans le regard des autres.

                           Coup de coeur de Réjane

Chavirer de Lola Lafon – prix Goncourt des lycéens

C’est l’histoire d’une jeune fille Cléo de milieu modeste habitant en banlieue parisienne . Elle rêve  de devenir danseuse , un jour une femme lui propose une bourse délivrée par une mystérieuse fondation . Elle  se sentira victime et coupable d’avoir accepté , ce sera un fardeau qu’elle portera tout au long de sa vie . Elle sera danseuse mais dans la variété populaire….

L’écriture est subtile, précise et agréable à lire, l’écrivaine décortique l’âme et le corps.

 

                  Second coup de coeur de Reijane

Le sel de tous les oublis de YASMINA KHADRA

Adem instituteur en Algérie est très malheureux car sa femme vient de le quitter pour un autre homme.
Il décide de partir à pied sur les routes pour un voyage initiatique . Il va rencontrer en chemin des personnes plutôt solitaires, étonnants mais qui vont l’aider même s’il est peu loquace et réfractaire aux questions. je vous recommande tous les livres de cet écrivain…

 

 

 

Coup de coeur de Dominique

Benie, soit sixtine de MAYLIS ADHEMAR

C’est le premier roman de Maylis ADHEMAR et je souhaite qu’elle poursuive sur sa lancée pour nous surprendre encore.

Sixtine Duchamp grandit dans une famille catholique intégriste d’ultra-droite. Sa vie est toute tracée, elle sera une épouse modèle, mère attentive et dévouée à sa future famille nombreuse.

Mais voilà, Sixtine étouffe et n’en peut plus de la pression familiale omniprésente. Elle va très mal. Elle se retrouve veuve prématurément avec un bébé. Sa décision est prise : elle quitte sa famille.

Une période d’émancipation s’offre à elle avec des rencontres, des découvertes inattendues. Sixtine côtoie des punks ultra-gauchistes, dans l’Aveyron, où elle s’est installée avec son fils Adam. Et parmi eux Pawel qui deviendra son grand amour.

Parallèlement le récit est entrecoupé des lettres de sa grand-mère Erika (danseuse sur corde !) qui relate ses difficultés avec sa fille Muriel (la mère de Sixtine)

La fin de l’histoire est surprenante… et pas ce que l’on pourrait imaginer !

Finalement dans la famille maternelle de Sixtine (grand-mère, mère et Sixtine elle-même) ont toujours été présentes l’émancipation, la liberté et la tolérance.